Voir aussi

Climat: Les clés pour comprendre les enjeux

Lundi 19 mars 2018 à 11:23
Bouchta Moumni, climatologue et océanologue marocain,  revient sur le récent cas des pluies diluviennes qu’à connu la ville de Tanger et ses principaux facteurs.
 
Invité de la Matinale Info de Medi1TV ce lundi 19 mars, Bouchta a expliqué que les ‘’événements extrêmes ‘’ par lesquels passe la nature ne sont que le résultant d’un réchauffement climatique de plus en plus aigu. Ce qui s’est passé à Tanger les derniers jours en est une preuve selon lui. 
 
Par ailleurs, l’océan joue généralement le rôle du régularisateur du climat, dépendant principalement du courant, il adoucit ou intensifie les degrés de température ou chaleur selon plusieurs critères météorologiques. 
 
A rappeler que le dérèglement climatique qu’à connu le Maroc date depuis très longtemps, surtout lorsqu’on parle des années de sécheresse qui se sont succédées auparavant. 
 
Source : MEDI 1 TV
Urgent