Voir aussi

El Malki rencontre à Londres le ministre britannique chargé de l’Afrique du Nord & Moyen-Orient

El Malki rencontre à Londres le ministre britannique chargé de l’Afrique du Nord & Moyen-Orient
Jeudi 14 septembre 2017 à 09:20

Le président de la Chambre des représentants Habib El Malki, qui effectue depuis mercredi une visite de travail en Angleterre, s’est entretenu au Foreign Office avec le ministre britannique chargé de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Alistair Burt.

Cet entretien, qui se sont déroulé en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni Abdesselam Aboudrar, a porté sur la lutte contre le terrorisme, les relations étroites et séculaires existant entre le Maroc et la Grande-Bretagne ainsi que sur l’énorme potentiel de la coopération bilatérale dans les domaines économique, financier, commercial, touristique, éducatif et de formation.

Cette rencontre a été l’occasion de souligner l’importance de la diplomatie parlementaire, la nouvelle culture d’entrepreneuriat qui gagne du terrain au Maroc, le dynamisme du secteur privé marocain et l’essor que connaissent les échanges commerciaux entre les deux pays amis de longue date, a précisé M. El Malki dans une déclaration à la MAP.

Et d’ajouter que les discussions ont aussi porté sur la politique africaine du Maroc, une politique fondée sur une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, impulsée par SM le Roi Mohammed VI qui a effectuée de nombreuses visites aux pays africains ces dernières années.

La percée économique et diplomatique réalisée par le Maroc ayant permis d’asseoir des partenariats "gagnant-gagnant" ouvre de nouvelles perspectives pour la coopération tripartite (Maroc/Grande-Bretagne/Afrique), a dit le président de la Chambre des représentants.

Pour sa part, le ministre britannique s’est félicité des relations solides d’amitié et de coopération existant entre Londres et Rabat, saluant les chantiers de réformes lancés sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, l’ouverture de Maroc sur le continent africain et le statut avancé dont jouit le Royaume auprès de l’Union européen.

M. Alistair Burt a également évoqué la question du Brexit, en indiquant que son pays quitte l’UE, mais pas l’Europe, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour la coopération maroco-britannique.

M. El Malki a aussi tenu une réunion avec son homologue britannique John Bercow avec lequel il a passé en revue les perspectives de coopération entre les institutions législatives de deux pays, l’échange d’expériences en matière de l’action parlementaire ainsi que plusieurs questions d’intérêt commun.

M. Bercow a accepté l’invitation d’une visite au Maroc que lui a adressée le président de la Chambre des représentants, exprimant sa détermination à œuvrer pour le développement des relations bilatérales et la coopération parlementaire qui ne cesse de s’approfondir et se diversifier entre les institutions législatives des deux pays.

Le Pdt de la Chambre des Communes du Parlement britannique a également salué l’expérience démocratique marocaine, mettant l’accent sur les valeurs de paix, de tolérance et de démocratie que se partagent les deux pays, ayant des relations très anciennes ancrées dans une histoire commune riche en échanges fructueux et empreinte de respect mutuel.

M. EL Malki a entamé mercredi une visite de travail de deux jours à Londres à l'invitation de la Westminster Foundation for Democracy (WFD).

Cette visite s'inscrit dans le cadre de l'accord de coopération conclu entre le Parlement marocain et la Fondation britannique Westminster. Créée en 1992, cette fondation est une organisation indépendante financée par le ministère britannique des Affaires étrangères.

Source : MEDI1TV.COM ET MAP
Urgent