Voir aussi

Forum Maroc-Chine à Agadir: Nouvel élan pour la coopération décentralisée

Forum Maroc-Chine à Agadir: Nouvel élan pour la coopération décentralisée
Mardi 27 mars 2018 à 08:30

La coopération décentralisée entre le Maroc et la Chine a connu un nouvel élan à la faveur de la signature de 11 protocoles d’entente entre des régions et villes des deux pays, à l’occasion du forum d’amitié sino-marocaine qui se tient à Agadir.

Ouvert lundi, ce conclave organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, accueille plusieurs régions, provinces et villes chinoises outre une importante délégation d'acteurs économiques et d’investisseurs du géant chinois.

Le Conseil régional Souss-Massa a ouvert le bal en concluant deux protocoles d’entente: le premier porte sur le jumelage avec la province de Shanxi, située au nord de la Chine, et le deuxième a été conclu avec l’Association Ningxia pour l’amitié avec les pays étrangers. Les communes de Taroudant, Tiznit, Tata, Ait Melloul, Foum El Hessen et Agadir ont respectivement signé des protocoles d’entente avec les villes chinoises de Datong, Zhangjiajie, Dalian, Wu Xi, Yangzhou et Nonjing alors que la préfecture et les provinces d’Inzegane Ait-Melloul, Taroudant et Tata ont scellé des partenariats avec les régions d’Anhui, Hunan et Guizhou. S’agissant des domaines de coopération, ils couvrent, indique-t-on, le commerce, le développement de l’investissement, l’agriculture et la pêche maritime.

«Ces protocoles d’entente visent la création d’un cadre favorable au partenariat entre les deux parties en vue de renforcer les échanges économiques », a notamment indiqué le premier vice-président du Conseil régional Souss-Massa, Abdeljabbar El Kastalani.

Par ailleurs, l’Université Ibn Zohr d’Agadir a signé deux accords avec l’Université de Shanghai Jiao Tong et celle de Ninxia.

La première journée de ce forum initié par le Conseil de la région Souss-Massa, en partenariat avec l’Association d’amitié et d’échange maroco-chinoise et l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger, a été marquée, d’autre part, par des séances de travail B2B à la Chambre de commerce, d’industrie et des services d'Agadir entre des entreprises chinoises et les opérateurs marocains.

Les secteurs ciblés concernent, entre autres, l’industrie automobile, le BTP, les équipements de transport, l’énergie éolienne, l’agroalimentaire, la santé et l’import/export. Le secteur touristique et les moyens d’intégrer la destination Agadir et Souss-Massa en général dans les radars des opérateurs touristiques chinois seront au centre des travaux de la seconde journée de ce forum.

Depuis la suppression du visa pour les ressortissants chinois en visite au Royaume, le nombre de touristes de ce pays a bondi de 10.000 en 2015 à 100.000 en 2017 avec des perspectives prometteuses pour l’avenir

Le Souss-Massa entend bien avoir sa part de ce grand marché, en mettant en avant le potentiel de la région qui répond aux attentes du touriste chinois davantage porté sur la découverte, la culture, le patrimoine, et la nature.

Source : MEDI1TV.COM ET MAP
Urgent