Voir aussi

Le Maroc, 1er pays africain en matière des énergies renouvelables (journal burkinabè)

Le Maroc, 1er pays africain en matière des énergies renouvelables (journal burkinabè)
Mardi 12 juin 2018 à 11:47

Le Maroc a réussi à opérer une véritable révolution énergétique qui fait de lui aujourd’hui le premier pays africain en matière des énergies renouvelables, affirme le journal burkinabè +Le Faso.net+, faisant état de la réussite éclatante de la politique énergétique du Royaume.

Les secrets de ce grand succès du Maroc sont l’installation de grandes centrales solaires avec des technologies diverses comme celles de Noor à Ouarzazate, qui prévoient une production cumulée à terme de plus 500 MW, et de grands parc éoliens et hydroélectriques, outre la formation, indique le quotidien ouagalais, dans un article publié, mardi, à l’occasion de la récente visite dans le Royaume du ministre burkinabè de l’Energie, Bachir Ismaël Ouedraogo.

L’objectif principal de ce déplacement au Maroc, précise la publication, était de s’imprégner de l’expérience marocaine dans le développement des énergies renouvelables en vue de réussir la transition énergétique en cours au Burkina Faso. La convention-cadre de coopération pour le développement des énergies renouvelables, signée vendredi dernier par le ministre burkinabè de l’Energie et le président de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), Mustapha Bakkoury, vise à renforcer le partenariat déjà existant, notamment en matière d’échange d’informations, d’expertises, d’expériences et du savoir-faire dans le domaine des énergies renouvelables, note le journal, précisant que cette signature vient à point nommé au regard des similitudes des deux pays en matière d’énergie.

En effet, rappelle-t-il, le Burkina Faso et le Maroc ne produisent presque pas d’hydrocarbures. Le Royaume a, pendant de longues années, importé 95 % de l’énergie, tandis que le Burkina Faso continue l’importation de près de 35% de son énergie, notamment de Côte d’Ivoire et bientôt du Ghana. Mais, signale la publication ouagalaise, il y a une dizaine d’années le Maroc s’est résolument engagé dans un vaste programme de diversification de son bouquet énergétique avec une production de 9 000 MW et une couverture totale de son territoire.

"Je suis édifié par tout ce que j’ai vu et entendu. Le Maroc est une belle expérience en matière de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Nous sommes venus constater et nous inspirer de ces solutions africaines aux problèmes africains que ce pays frère a pu développer en l’espace d’une décennie", a déclaré M. Ismaël Ouedraogo, relayé par le journal, affirmant que les deux pays constituent un exemple de coopération Sud-Sud.

Par ailleurs, le quotidien burkinabè souligne que le complexe Noor à Ouarzazate, avec une capacité de 160 MW, constitue une fierté africaine en matière des énergies renouvelables.

Ce gigantesque investissement de 2 milliards d’euros, l’un des plus grands du monde, porte fièrement son nom. En effet "Noor" signifie "Lumière" en arabe. C’est un complexe constitué de quatre centrales solaires multi-technologiques, développées en total respect des normes internationales, tant au niveau technologique qu’environnemental, selon la publication.

Ces quatre unités feront de Noor à Ouarzazate le plus grand site de production solaire multi technologique au monde avec une capacité totale de 580 MW, estime le journal, ajoutant que ceci permettra au Maroc de réaliser son ambition de produire 42% des énergies renouvelables en 2020 et 52% en 2030.

Source : medi1tv.com & Agences
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent