Voir aussi

Maroc/Congo Brazzaville, des relations "très solides" sur plusieurs plans (ministre congolais)

Maroc/Congo Brazzaville, des relations "très solides" sur plusieurs plans (ministre congolais)
Jeudi 14 septembre 2017 à 09:28

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l'étranger, Jean Claude Gakosso, qui effectue sa première visite de travail au Maroc, a souligné, mercredi à Rabat, que les relations bilatérales maroco-congolaises sont "très solides" notamment sur les plans économique et humain.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, M. Gakosso s’est félicité des liens entre le Maroc et le Congo Brazzaville, faisant savoir que son pays dispose d’une "forte communauté de jeunes qui reçoivent une bonne formation" dans le Royaume.

"Nous avons cette facilité de nous déplacer sans besoin de présenter un visa ou de chercher à obtenir un visa. C’est un atout important pour beaucoup de congolais", s’est-il réjoui.

Le ministre congolais a, par ailleurs, indiqué que ses entretiens avec M. Bourita ont été l’occasion de discuter notamment de la redynamisation de la coopération entre les deux pays et des questions d’intérêts communs.

Dans le même contexte, le ministre congolais a affirmé que son pays "a soutenu puissamment le retour du Maroc au sein de la grande famille de l’Union Africaine (UA)".

De son côté, M. Bourita a qualifié de fructueuses ses discussions avec le ministre congolais, se félicitant des relations maroco-congolaises, basées sur des fondements solides et portées par une sollicitude des deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le Président Denis Sassou-Nguesso.

"C’était pour moi l’occasion de réitérer le soutien de SM le Roi à des initiatives du président congolais qui concernaient le Fonds bleu pour le bassin du Congo et la lutte contre la falsification des médicaments en Afrique", a dit M. Bourita, ajoutant que "le Maroc apportera une contribution concrète à ces deux initiatives importantes".

En outre, il a fait savoir que les entretiens avec M. Gakosso ont également porté sur les différents volets de la coopération bilatérale entre le Maroc et le Congo Brazzaville, notamment en matière de formation professionnelle.

A cet égard, M. Bourita a fait état de la signature d'un accord bilatéral sur la coopération dans la formation diplomatique dans l’objectif de permettre d’échanger des stagiaires et de travailler sur une formation de diplomates congolais à l’académie diplomatique au Maroc.

En plus, a ajouté le ministre, les deux parties se sont mises d'accord sur "quelques mesures importantes de développement et de consolidation de ces relations".

Il s’agit, a-t-il poursuivi, de l’ouverture d’une antenne diplomatique à Brazzaville pour consolider les relations bilatérales et avoir une présence qui donnerait une impulsion plus forte aux relations économiques, au dialogue politique et aux liens humains entre les deux pays.

M. Bourita a aussi annoncé la tenue de la troisième session de la commission bilatérale mixte à Brazzaville dans une date à convenir par voie diplomatique, rappelant que la dernière session s’était tenue à Rabat en 2012.

"Nous allons également travailler pour une plus forte implication des opérateurs économiques marocains en République du Congo", a-t-il précisé, notant que "l’idée d’un forum économique maroco-congolais sera explorée et pourrait être mise en œuvre dans les brefs délais".

Source : MEDI1TV.COM ET MAP
Urgent